On parle de la Francophonie dans le monde aujourd’hui. Une langue qui nous lie avec nos voisins les Français. Je profite alors de cette journée pour m’adresser aux détenteurs et détentrices de passeport français. Donc, je vais vous expliquer dans cet article comment une personne possédant un permis français doit faire pour le convertir et obtenir un permis sénégalais.

Je le dis en passant, pour l’instant, il y a cinq pays qui peuvent convertir leur permis en permis Sénégalais : Le Burkina Faso, le Maroc, la Belgique, la France et la Corée du Sud.

Donc si vous avez un permis français et que vous souhaitez obtenir un permis sénégalais, c’est très simple : c’est une conversion que vous allez faire. Tous les permis des pays qui n’ont pas été cités ne peuvent pas être converti. Leurs citoyens doivent dans ce cas passer un permis sénégalais. C’est-à-dire procéder à une nouvelle demande. J’y reviendrai.

Pour le moment, voici la liste des documents qu’un détenteur d’un permis français doit fournir:

  • Certificat d’aptitude médical délivré par le médecin chef régional datant de moins de 4 mois
  • Certificat de résidence au Sénégal
  • Attestation de groupe sanguin
  • Copie légalisée du passeport ou Copie légalisée du passeport diplomatique (pour les diplomates)
  • Certificat d’authenticité ou Relevé d’information restreint (pour les français)
  • Timbre fiscal de 10.000 f cfa pour droit de délivrance du permis de conduire
  • Permis de conduire étranger
  • 10.000 f cfa en espèces

Pour obtenir le relevé d’information restreint, c’est ici :http://bit.ly/2HG4KZe

Je suis disponible sur notre page Facebook, compte Twitter et sur les commentaires en dessous de cet article aussi. N’hésitez donc pas à posez vos questions.

Bonne fête de la Francophonie à tous les Francophones !

~ Ousso

CAPP Karangë sensibilise sur l’urgence de remplacer les permis de conduire avant la date butoir

L’équipe présente à Saly a pu sensibiliser les participants et visiteurs sur l’urgence de remplacer leurs permis de conduire, avant le rush final prévu pour septembre 2019. Une annonce déjà faite par le Directeur des Transports Routiers, M. Cheikh Omar Gaye, lors de la remise des premières plaques, le 20 mars 2019.

Lire la suite


Like0 Commentaire4 Minutes

Pourquoi une troisième plaque ?

Pourquoi apposer une troisième plaque, quand nous en avons déjà deux, qui sont vendues comme sécurisées, infalsifiable ? Cette troisième plaque est l'élément de sécurité optimum.

Lire la suite


Like0 Commentaire2 Minutes